Bienvenue à Opéra Immédiat
Bienvenue à Opéra ImmédiatProgrammationOeuvres précédentesDossier de presseRecrutement

Carmen de Georges Bizet (1875)

Argument

Carmen est un opéra-comique en quatre actes de Georges Bizet, sur un livret d'Henri Meilhac et Ludovic Halévy, d'après la nouvelle Carmen, de Prosper Mérimée. Créé le 3 mars 1875 à l'Opéra-Comique sous la direction d'Adolphe Deloffre, c'est l'un des opéras les plus joués au monde.

En Espagne, à Séville. Arrêtée à la suite d’une querelle, Carmen, bohémienne au tempérament de feu, séduit le brigadier Don José, fiancé à Micaëla, et lui promet son amour s’il favorise son évasion. Don José libère Carmen, et se fait emprisonner à son tour. Il la retrouve deux mois plus tard parmi les contrebandiers. Pour elle, José se fait déserteur, et enchainé à sa passion dévorante pour Carmen, la poursuit de sa jalousie. La bohémienne finit par le repousser, et seule Micaëla parvient à ramener José au chevet de sa mère mourante. L’ultime rencontre entre Carmen et Don José se déroule devant les Arènes de Séville : alors qu’elle attend son nouvel amant, le torero Escamillo, José tente, dans une ultime confrontation, de convaincre Carmen de revenir auprès de lui.  Désespéré, Don José supplie, implore, menace, mais elle, brave, refuse net : il la poignarde, avant de confesser son crime devant la foule.

Synopsis

ACTE 1

A Séville, devant la caserne des dragons d’Alcala, le brigadier Don José, fiancé à la jeune Micaëla, est apostrophé par la bohémienne Carmen qui lui jette une fleur après avoir entonné la Habanera.

A la suite d’une bagarre entre cigarières, Carmen a été arrêtée, et c’est Don José qui est chargé de la surveiller. La séductrice achève d’enjôler le brigadier et lui promet l’amour s’il la laisse s’évader. Envouté par Carmen, Don José la libère, et se fait emprisonner pour cela –sachant qu’il la retrouvera.

ACTE 2

Deux mois passent. Dans la taverne de Lilas Pastia, repaire des contrebandiers, Carmen attend Don José, désormais libre, mais le toréador Escamillo, plein de morgue, entend à son tour briller auprès d’elle.

Don José est tiraillé entre son sens du devoir et l’amour irrépressible qu’il éprouve pour Carmen. Cette dernière entame pour lui une danse fiévreuse, puis le raille, arguant qu’elle ne l’aime pas. Don José tombe à ses pieds et lui avoue sa passion.

ACTE 3

Don José a définitivement rejoint les bandits, seule façon de rester près de Carmen, envers qui il se montre de plus en plus possessif. Carmen sait la menace qui pèse sur elle, tant la jalousie de Don José l’étouffe et l’écrase. Micaëla elle-même s’est lancée à la recherche de Don José.

ACTE 4

Carmen a rompu avec Don José et flirte désormais avec Escamillo. Mais elle sent combien son destin est lié à la passion dévastatrice de Don José. Il est là d’ailleurs, qui guette son ancienne maîtresse. Hagard depuis qu’elle l’a quitté, Don José presse Carmen, la supplie, mais la bohémienne, avide de liberté, ne veut rien entendre : plutôt mourir que céder ! Furieux de la voir sourde à ses cris, Don José est comme fou. Il la menace une dernière fois, puis la frappe en plein cœur. « C’est moi qui l’ai tuée, ma Carmen adorée… », lâche-t il en se laissant arrêter.

Solistes

Ioanna Touliatou, mezzo-soprano
Rôle de Carmen

Mezzo-soprano au timbre exceptionnel doté d'un grand registre, Ioanna Touliatou a étudié le chant classique et le théâtre à l'Académie Fréderic Chopin à Varsovie (Pologne). Au Québec, elle était membre de l'Atelier Lyrique de l'Université du Québec à Montréal(UQAM) ou elle a tenu le rôle de Carmen avec grand succès. Récemment, elle a chanté le rôle de La Reine du Danemark dans l'opéra Hamlet d'Ambroise Thomas à Montréal et à Toronto. Ioanna chantera prochainement le rôle de Carmen en Mai 2015 au Musée d'art de Joliette sous la direction de Maestro Xavier Brossard-Ménard. Par amour pour l'opéra, Ioanna Touliatou a été co-animatrice et recherchiste musicale pour l'émission radiophonique Passion-Opéra, présentée par l'Opéra de Montréal. Elle poursuit une formation en art vocal auprès de Lyne Fortin et du coach vocal Esther Gonthier.


Sophie de Cruz, soprano
Rôle de Micaëla

Sophie De Cruz s’installe à Montréal en 1999 pour peaufiner sa technique auprès de Gabrielle Lavigne et Diana Soviero au Conservatoire de musique de Montréal où elle complétera un BAC en interprétation.
Elle obtient une maîtrise en interprétation à l’Université de Montréal, auprès de Rosemarie Landry (spécialiste de musique française) et de Suzie Leblanc (spécialiste de musique baroque). Dans le répertoire d’opéra, on a pu l’entendre tenir les rôles de Suzanna dans les Noces de Figaro de Mozart, Sylvia dans L’Isola Disabitatta de Haydn, Rosalinda dans Fledermaus de Strauss ou encore Lauretta dans le Docteur Miracle de Bizet.
En septembre 2006, elle s’associe au chœur de l’Art neuf pour l’enregistrement d’un CD d’œuvres de Noël. En 2008, elle est engagée par les Jeunesses musicales du Canada pour jouer la sorcière dans Hansel et Gretel de Humperdinck. Soliste au sein d’Opéra Immédiat, elle tenait le rôle d’Adina dans L’Elisir d’Amore de Donizetti, de Leïla dans Les pêcheurs de perles de Bizet, de Violetta dans La Traviata de Verdi, de Nedda et Colombine dans Pagliacco de Leoncavallo, de Juliette dans Roméo et Juliette de Gounod, de Mimi dans La Bohème de Puccini, de Lucia dans Lucia di Lammermoor et de Rosaline dans La Chauve-Souris de Strauss.


Éric Thériault, ténor
Rôle de Don José

Stagiaire avec le Santa Fe Opera en 2007, le ténor  acadien s'y est mérité le Campbell Wachter Memorial Award.  Détenteur d'une maîtrise en musique du San Francisco Conservatory of music, avec le soutient précieux de la Fondation Baxter & Alma Ricard, monsieur Thériault s’est également perfectionné auprès de grands maîtres de l'art lyrique, notamment au sein de l'Institut canadien d'art vocal, ainsi qu'à l'Académie internationale d'été de Nice. Parmi ses réalisations, il a créé le rôle de Gnyphos dans la première mondiale de l'opéra Young Ceasar de Lou Harrison, fut soliste pour la première nord-américaine de l'oratorio Jauchzet Jubilier und Singe de Teleman et il partage un prix opus pour sa participation au concert conceptuel Bach-Tango. Récemment, il a campé les rôles d’Alfredo (Traviata), Roméo (Roméo et Juliette) et  Rodolfo (Bohème) et Canio (I Pagliacci).  À l’Opéra de Québec, il a interprété Alfred, (La Chauve-Souris), Bobinet (La Vie Parisienne) et Malcolm (Macbeth). Depuis ses débuts, cet artiste aux maintes facettes s'est produit avec plusieurs ensembles d'envergure, tels; le Santa Fe Opera, le San Francisco Bach Choir,  l'Orchestre de la Garde Républicaine de Paris, l’Ensemble Parallèle,  le Festival de Lanaudière, le Domaine Forget,  les Jeunesses musicales du Canada, le Festival international de musique baroque de Lamèque,  le Festival d'orford, l’Orchestre Symphonique du Saguenay-Lac-St-Jean, l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières, Opéra Nouveau-Brunswick et Symphonie Nouveau-Brunswick.  Tout récemment, Mr. Thériault fut Aristée-Pluton avec l’Opéra-Bouffe du Québec, en plus d’être soliste invité lors du Gala de l’Opéra de Québec. Dans les prochains mois, il chantera son premier Don Jose (Carmen) avec la jeune compagnie montréalaise Opéra Immédiat, en plus de reprendre le rôle du Roi Ouf 1er avec la Société d’art lyrique du Royaume.


Julien Horbatuck, baryton
Rôle de Escamillo

Julien Horbatuk a terminé un baccalauréat en chant classique à l’Université de Sherbrooke en 2011. Il poursuit présentement sa maîtrise à l’Université de Montréal. Julien a participé à la finale nationale de l’édition 2010 du Concours de musique du Canada, à Edmonton, où il a terminé premier chez les vingt-quatre ans et moins. Il a obtenu la bourse William-Tritt 2010-2011. Depuis février 2011, Julien est un des membres fondateurs du Choeur de Chambre du Québec, choeur professionnel dirigé par M. Robert Ingari. On a pu l’entendre dans le rôle de Golaud, Pelléas et Mélisande (Debussy) pour l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal, où il est récipiendaire de la bourse Cedric-Fergusson, ainsi que dans le rôle-titre dans Gianni Schicchi (Puccini), à l’Université de Sherbrooke. Plus récemment, Julien a incarné le Marquis de la Force et le Geôlier dans Dialogues des Carmélites (Poulenc), présenté dans le cadre de l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal.
Il a joué le rôle de Pâris dans Roméo et Juliette, présenté par Opéra Immédiat en avril 2013 ainsi que le rôle de Schaunard, La Bohème de Puccini et d’Enrico, Lucia di Lammermoor de Donizetti, puis Duparquet dans La Chauve-Souris.


Julija Karakorska, mezzo-soprano
Rôle de Mercédès

Julija Karakorska, mezzo-soprano lettonne, est diplômée du conservatoire de Parme en Italie. Elle se perfectionne depuis trois ans en Amérique du Nord. Au cours de l’année 2012, elle interpréta Minerva dans Orphée aux Enfers de J. Offenbach avec le Montreal-West Operatic Society et Cherubino dans Le nozze di Figaro de W.A. Mozart avec Nel pozzo del Giardino à Piacenza en Italie. Elle fut aussi finaliste du Concorso Piero Boni à Mantova au cours de la même année. Elle est une artiste invitée régulière des concerts de l’Institut d‘études méditerranéennes de Montréal.
En 2014, elle a été récipiendaire d’une bourse de premier prix en tant que Jeune artiste parrainée de la Société Vocale Internationale Josef Traxel. C’est dans ce cadre qu’elle effectuera un récital le 1er novembre 2014 à la Chapelle Historique du Bon Pasteur, à Montréal. Elle a fait ses débuts avec Opéra Immédiat en jouant le rôle d'Orlofosky dans La Chauve-Souris.


Marie-Claire Fafard Blais, soprano
Rôle de Frasquita

Marie-Claire Fafard-Blais, soprano à la voix claire et agile, est originaire de Gatineau. Elle s’est produite tant au Canada et qu’en Europe. Finaliste au Grand concours de chant 2008 organisé par la Franco-American Vocal Academy (FAVA), elle a été invitée à participer au stage d’été en France, puis à celui du Austrian-American Mozart Academy à Salzbourg, Autriche. Par la suite, elle a interprété des rôles de soutien dans Macbeth de Verdi et Turandot de Puccini et a retenu l’attention en chantant Gretel (Hänsel und Gretel, Humperdinck) et Despina (Cosi fan tutte, Mozart) pour le Studio d’Opéra de l’Opera Lyra Ottawa et l’Opera per tutti, lors de deux galas à Amsterdam en 2012. Lors de son stage avec le Studio d’opéra d’Opera Lyra Ottawa, elle a donné plusieurs récitals dans diverses ambassades de la région puis a été invitée au Viennese Opera Ball, a chanté avec les Cantata Singers d’Ottawa, puis le Chœur classique de l’Outaouais. Marie-Claire a également chanté un programme de mélodies françaises au Pianola Museum à Amsterdam. Elle a récemment interprété le rôle de Frasquita (Carmen, Bizet) avec le Théâtre d’art lyrique de Laval et le chœur/esprit 1 (Cendrillon, Massenet) avec Opera da Camera à Montréal. Elle s’est aussi produite avec la Compagnie Baroque Mont-Royal et avec l’Ensemble Énigme, sous la direction de Joel Verkaik.


Adrian Rodriguez, ténor
Rôle de El Remondado

Le Ténor Vénézuélien Adrian Rodriguez est connu pour ça chaleureuse voix et ses ardentes interprétations. Il possède un baccalauréat en interprétation du chant classique de l’Université de Montréal.cPlus récemment il s’est produit en Italie pour une série des concerts organisés par le prestigieux « Mediterranean Opera Studio ». il a chante entre autres pour le ténor Marcello Giordani dans un Masterclass. Le ténor a interprèté plusieurs roles au sein de l’atelier d’opéra de l’Université de Montréal. Le rôle de Gerardo dans « Gianni Schicchi ». Le Chevalier de la force dans « les Dialogues des Carmélites » et le rôles d’Achilla dans « Giulio Cesar ». Il a aussi interprété le rôle de Zapara dans « les Chanteurs de Mexico » avec le Theatre Lyrique de la Montéregie et le rôle de Sacristain dans « Tosca » . Adrian Rodriguez a été aussi finaliste du concours Hélène Roberge 2014.

Charles Brocchiero, ténor
Rôle de Don Cairo

Charles Brocchiero, un jeune chanteur de 24 ans fait ses débuts dans le milieu professionnel dans le rôle du Dancaïre dans la production de Carmen d’Opéra Immédiat. Il a joué dans la production de Gianni Schicchi de Puccini de l’Université de Montréal de 2014 dans le rôle du Docteur Spinelloccio et du Notaire et dans celle de 2013 dans les Dialogues des Carmélites de Francis Poulenc dans le rôle du docteur Javelinot, sous la direction de Jean-François Rivest. Il a commencé ses études au collège Lionel-Groulx sous la tutelle de Céline Dussault, avant de poursuivre sa formation à l’Université de Montréal, où il graduera cette année.


Mirek Metelski, baryton
Rôle de Zuniga

Il ne faut pas s’y méprendre avec l’origine polonaise de son nom : Mireck est un acteur qui a des racines profondément québécoises. Parfaitement bilingue, il est membre de l’UDA et de l’ACTRA. Diplômé de l’Université Concordia en interprétation théâtrale, il parfait présentement sa formation en jeu caméra aux ateliers Danielle Fichaud.
Après avoir fait des études musicales en voix et plusieurs cours en jeu théâtral au collège Lionel-Groulx, grâce à sa belle voix et son jeu de caractère, il s’est vu offrir plusieurs rôles du répertoire de théâtre musical. Notons un Ponce Pilate déchaîné dans le Jesus-Christ Superstar de Andrew Lloyd Weber et un Roi Ménélas hilarant dans La Belle Hélène de Jacques Offenbach. Il est aussi le co-fondateur et directeur artistique du Théâtre Lune et l’Autre. Il a fait ses débuts avec Opéra Immédiat dans La Chauve-Souris de Strauss


Alexandre Bédard, basse
Rôle de Morales

Alexandre Bédard est initié au monde musical dès l’âge de 5 ans. Apprenant tour à tour piano, violon, clarinette et clarinette basse, il poursuivra ses études jusqu’au niveau universitaire. C’est au CEGEP qu’il s’initie véritablement au chant par l’entremise de la musique chorale, sous l’égide de Mme Thérèse Lupien. Sans avoir une formation spécifique en chant, Alexandre se verra donné une apparition comme personnage secondaire dans la production de Didon et Énée de Purcell, présentée par l’École de musique de l’Université de Sherbrooke au printemps 2003. De 2003 à 2013, il sera membre de l’Ensemble Vocal Ganymède, sous la direction d’Yvan Sabourin. C’est d’ailleurs sous sa direction qu’il s’initiera à la technique vocale. De plus, de 2006 à 2013, il devient choriste du chœur témoin du diplôme, puis de la maitrise en direction chorale de l’Université de Sherbrooke. Un des points tournants dans son parcours de chanteur est sans contredit sa rencontre avec la professeure Lucie Roy. D’ailleurs, les deux expériences précédentes ainsi que le coaching de Mme Roy lui permettront de prêter main forte à différents chœurs tel Le Chœur Massenet, La Chorale Chantevoix du CHUM, l’Ensemble vocal Dal Segno et Le Chœur Sorel-Tracy. Depuis 2013, Alexandre est membre du Chœur de l’Orchestre Métropolitain et depuis 2014, du chœur Opéra Immédiat et du Chœur de l’Orchestre symphonique de Montréal. Morales est son premier rôle à l’Opéra.

Collaborateurs


Frédéric-Antoine Guimond
Metteur en scène

Diplômé du Collège Lionel-Groulx, on l’a vu à la télévision dans Les Bougon, Musée Eden, Trauma, Ces gars-là, dans les publicités d’Addik TV et, prochainement, dans la série Patrice Lemieux 24/7.
Au théâtre, entre autres dans L’Amour médecin, Don Juan et Cyrano de Bergerac au TNM, Roméo et Juliette à Denise-Pelletier, Les Apatrides, Les Liaisons dangereuses, Les 7 jours de Simon Labrosse, Ste Carmen de la Main, Les Contes urbains, L’Ouest Solitaire, La Bête, dans les opérettes La Belle Hélène, Toi c’est moi, Peau d’âne, la princesse sans nom, L’Oncle Célestin et Orphée aux enfers et dans la comédie musicale Demain matin Montréal m’attend. Il a mis en scène du Feydeau, du Guitry, Les Muses orphelines, des créations jeune public (en mai: Sous la poussière), du théâtre musical ainsi que des opérettes et opéras dont Hänsel et Gretel, Le Pays du sourire, Roméo et Juliette, Évangéline et Don Giovanni pour le Théâtre d’art lyrique de Laval et La Chauve-souris pour Opéra Immédiat. À l’automne, il mettra en scène la comédie musicale Neuf pour le Théâtre Musical du Haut-Richelieu.

L'Orchestre philharmonique des musiciens de Montréal (OPMEM)

L’Orchestre philharmonique des musiciens de Montréal (OPMEM), formation ayant pour mission d’aider de jeunes musiciens dévoués et talentueux à perfectionner leur jeu orchestral, existe depuis 2009. Cet ensemble, né de l’initiative, de la vision et de la passion du directeur musical et chef d’orchestre Philippe Ménard, chargé de cours du Département de musique de l’UQAM, offre aux instrumentistes la chance d’enrichir leur répertoire de chefs-d’œuvre classiques, mais également de faire la découverte d’œuvres contemporaines ou moins connues. Avec ses cinq concerts annuels, l’OPMEM offre aussi la possibilité à de jeunes solistes de se produire sur la scène montréalaise, leur permettant ainsi d’accroître leur expérience solo.
En 2012, impressionné par la qualité de l’orchestre et ses musiciens, le département de Musique de l’UQAM a accueilli l’OPMEM en résidence. L’orchestre est ainsi devenu une référence en enseignement et formation musicale, à l’UQAM et à travers Montréal.

Philippe Ménard - Chef d’orchestre OPMEM    

Maestro Ménard eut son premier contact avec la musique dès l’âge de huit ans, dans le chœur de la Paroisse Saint-Romuald. Depuis, il a énormément développé son art, devenant Directeur artistique de l’Orchestre philharmonique des musiciens de Montréal (OPMEM) en juin 2009, et occupant le poste d’assistant-chef de l’Orchestre de l’Académie nationale du Canada, affilié au Brott Music Festival à Hamilton, durant la saison estivale 2011.
Maestro Ménard poursuivit sa formation auprès du Maestro Gilles Auger, lors d’ateliers de direction d’orchestre avec l’Orchestre Symphonique de Lévis en 2011 et 2012; avec le Maestro Kenneth Kiesler et l’Orchestre du Centre National des arts d’Ottawa en 2012; et enfin avec le Maestro Johannes Schlaefli et le North Czech Philharmonic Orchestra à l’Académie européenne de musique, édition 2012. Maestro Ménard est chargé de cours au Département de musique de la Faculté des arts de l’Université du Québec à Montréal, depuis l’automne 2012.

« Philippe Ménard maintient un bon sens rythmique et un bon équilibre sonore au sein de l’orchestre. » - Claude Gingras, La Presse, 15 septembre 2013

« L’interprétation de l’œuvre du Maestro Ménard capte toujours l’attention et offre un nouvel aspect sur le plan émotionnel. » (Traduction libre)
- Sergio Esteban Vélez, noticiasmontreal.com, 10 février 2014

Giancarlo Scalia - pianiste répétiteur

Originaire de Montréal, Giancarlo Scalia est aussi actif comme pianiste que comme compositeur. Il s’est produit en tant que soliste et pianiste collaborateur un peu partout au Canada ainsi qu’en France, Autriche et Italie. Comme compositeur, ses œuvres ont été jouées au Canada, aux États-Unis et en Europe et il a composé sur commande pour divers solistes et ensembles. Il a obtenu un Baccalauréat et un DESS en interprétation piano sous la direction de Jimmy Brière et Marc Durand et une Maîtrise en composition instrumentale sous la direction de Denis Gougeon à l’Université de Montréal. Il a aussi participé plusieurs fois aux programmes d’accompagnement vocal du Centre d’arts Orford ainsi qu’à l’Académie Francis Poulenc à Tours, le Wiener Musikseminar à Vienne, Vox Musicae à Senigallia et COSI à Sulmona.

Daniel Turp                              Président d’honneur                         

Roseline Blain                          Directrice artistique

Sophie De Cruz                        Chef de choeur Opéra Immédiat

Julie Roy                                  Directrice du chœur d’enfants Les Petites Voix du Plateau

Marie-Claude Mirandette         Costumes

Sarah Demers                          Décors

Simon Gauthier                        Éclairages

 

Choeur d'Opéra Immédiat

Sopranos


Hala Chergui

Caroline Désy

Marie-Claude Fafard

Fabienne Labouly

Charlotte Léger-Ponce

Martine Lemaire

Akram Rahmani


Sandra Ravoahangy

Carole Tremblay

Alice Ventrella

Marie-Claude Vezeau

Julie Vovan

   

Altos


Geneviève Choquette

Catherine Dupont

Émilie Fortier

Isabelle Perrault

Melanie Searle

Geneviève Tessier
   

Ténors


Alexandre Desjeunes
Michel-Gatien
Michel Gatien
Philippe Lavigueur
Jean Rollin

Basses


Alexandre Bédard

Jean-François Fortier

Serge Gagnon

Jean Lapointe

Matthew Nini

Ronald Ouellette