Bienvenue à Opéra Immédiat
Bienvenue à Opéra ImmédiatProgrammationOeuvres précédentesDossier de presseRecrutement

Pagliacci de Leoncavallo (1893)

Un Concert Gala présentant les plus beaux extraits des opéras L'Elisir d'Amore de Donizetti, Les Pêcheurs de Perles de Bizet et La Traviata de Verdi sera présenté en première partie de Pagliacci de Leoncavallo.

Jeudi 27 septembre 2012
19h30

Rialto
5723 Avenue du Parc, Montreal

Billets
Parterre 40$
Bas balcon 35$
Haut balcon 25$
Étudiants (haut balcon) 20$

En vente chez
Ticketpro 514-790-1111
Rialto 514-770-7773

Possibilité d'un repas au Restaurant du Rialto pour 35$
Informations: Rialto 514-770-7773

2012-2013
Pagliacci de Leoncavallo (1893)

Synopsis

Opéra Immédiat est fière de vous présenter Pagliacci de Leoncavallo, une tragédie romantique en 2 actes.

La commedia del arte arrive au village pour y présenter le spectacle Pagliaccio. Les villageois sont heureux de cet événement mais ne savent pas qu'un drame conjugal se prépare entre Canio et Nedda, les deux comédiens principaux de la troupe. Canio, époux jaloux, ne tolère pas que sa femme Nedda aime un autre homme (Silvio). Avec l'aide de Tonio (membre de la troupe secrètement amoureux de Nedda), il élaborera une vengeance qui sera fatale.

Solistes

Sophie de Cruz, soprano
Rôle de Nedda
Directrice artistique et chef de choeur

Sophie De Cruz s’installe à Montréal en 1999 pour peaufiner sa technique auprès de Gabrielle Lavigne
et Diana Soviero au Conservatoire de Musique de Montréal où elle complétera un BAC en interprétation. Elle obtient une maîtrise en interprétation à l’Université de Montréal, auprès de Rosemarie Landry (spécialiste de musique française) et de Suzie Leblanc (spécialiste de musique baroque).
Dans le répertoire d’opéra, on a pu l’entendre tenir les rôles de Suzanna dans les Noces de Figaro de Mozart, Sylvia dans L’Isola Disabitatta de Haydn, Rosalinda dans Fledermaus de Strauss ou encore Lauretta dans le Docteur Miracle de Bizet. En septembre 2006, , elle s’associe au chœur de l’Art neuf pour l’enregistrement d’un CD d’œuvres de Noël. En 2008, elle est engagée par les Jeunesses musicales du Canada pour jouer la sorcière dans Hansel et Gretel de Humperdinck. Soliste au sein d’Opéra Immédiat, elle tenait le rôle d’Adina dans L’Elisir d’Amore de Donizetti, de Leïla dans Les pêcheurs de perles de Bizet et de Violetta dans La Traviata de Verdi.

Éric Thériault, ténor
Rôle de Canio

Stagiaire avec le Santa Fe Opera Apprentice Singer Program en 2007, le ténor acadien s’y est mérité le Campbell Wachter Memorial Award. Détenteur d’une maîtrise en musique du San Francisco Conservatory
of Music, avec le soutient financier de la Fondation Baxter & Alma Ricard, M. Thériault s’est également perfectionné auprès de grands maîtres de l’art lyrique, notamment: au sein de l’Institut canadien d’art vocal, au Vermont International Opera Festival, ainsi qu’à l’Académie internationale d’été de Nice.
Parmi ses réalisations, il a créé le rôle de Gnyphos dans la première mondiale de l’opéra Young Ceasar de Lou Harrison, fut soliste pour la première nord-américaine de l’oratorio Jauchzet Julilier und Singe de Teleman et il partage un prix opus pour sa participation au concert conceptuel Bach-Tango. Plus récemment il a chanté
Alfred, dans La Chauve-souris de Strauss et Falsa-Cappa dans Les Brigands de Jacques Offenbach, en plus de faire une incursion dans le monde du théatre musical en acadie et d’être invité à titre de soliste par plusieurs orchestres.
Depuis ses débuts, cet artiste pluridisciplinaire s’est produit avec maints ensembles d’envergure tels; le Santa Fe Opera, l’Opéra de Québec, l’Orchestre de la Garde Républicaine de Paris, les Jeunesses musicales du Canada, Le Festival d’Orford et celui de Lanaudière, Opera New-Brunswick, Symphony New-Brunswick, l’Opéra-Bouffe du Québec et la Société d’art lyrique du Royaume. Il joint Opéra Immédiat pour la première fois en 2012 dans le rôle d'Alfredo dans La Traviata de Verdi.

Dion Mazerolle, baryton
Rôle de Tonio

Originaire du Nouveau-Brunswick, le baryton polyvalent Dion Mazerolle s’est fait connaître autant en récital qu’à l’opéra, aux États-Unis, au Canada et en Europe. Il a chanté avec l’Orlando Opera, l’Opera in Concert (Toronto), l’Opéra Ontario, le Calgary Opera, le Pacific Opera Victoria, l’Opéra de Montréal, le Brasov Opéra en Roumanie et l’Opéra York. Avec le Brasov Opera, M. Mazerolle à interprété les vilains des Contes d’Hoffmann d’Offenbach dans plus de 20 villes d’Allemagne, de France, d’Autriche et de la Suisse.
Ancien membre de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, M. Mazerolle est aussi gagnant de plusieurs prix.
Il a remporté le Grand Prix du concours Jeunes Artistes de la SRC, boursier de la Fondation Jacqueline Desmarais, ainsi que fina-liste dans le concours Jeunes Interprètes de la SRC et avec les Jeunes Ambassadeurs lyriques du Théâtre Lyrichoregra20.
Dion Mazerolle a été entendu à plusieurs reprises sur les ondes de la Société Radio- Canada/CBC-Radio, notamment lors de l’émission l’Opéra du samedi/Saturday Afternoon at the Opera. Il fait partie de la troupe Opéra Immédiat depuis ses débuts dans le rôle de Dulcamara dans L'Elisir d'Amore de Donizetti, puis dans le rôle de Zurga dans les Pêcheurs de Perles de Bizet et finalement dans le rôle de Germont dans la Traviata de Verdi.

Pierre-Étienne Bergeron, baryton
Rôle de Silvio

Membre de l'Atelier Lyrique de l'Opéra de Montréal de 2007 à 2009, le baryton Pierre-Etienne Bergeron y a interprété entre autres les rôles de Guglielmo dans Così fan tutte, Ramiro dans L'Heure espagnole, Ernesto dans Il Mondo della Luna, Normanno dans Lucia di Lamermoor et Bello dans La fanciulla del West. Il a également fait partie du programme des jeunes artistes d’Opéra Lyra Ottawa et a été artiste en résidence au Pacific Opera Victoria.

Très actif dans le domaine de la musique contemporaine, il a assuré la création du rôle de Truman dans A chair in love du compositeur gallois John Metcalf et du dramaturge québecois Larry Tremblay, avec l'ensemble Pentaèdre sous la direction de Wyn Davies au Festival de Buxton et au Cardiff Millenium Centre. Sa performance lui a attiré de nombreuses critiques élogieuses de la presse britannique. Récemment, il était de la création de l’opéra-bd Les Aventures de Madame Merveille avec l’Ensemble contemporain de Montréal. La production a été diffusée sur les ondes d’Espace-Classique de la Société Radio-Canada et a été l’objet d’une tournée en 2011.

Également actif dans le monde du récital et de l'oratorio, on a pu entendre Pierre-Etienne Bergeron avec l'Orchestre de l'Université d'Ottawa, l'Orchestre Symphonique de Laval, le Festival de Musique Sacrée de l'Outaouais, la série Pro Musica, l'Orchestre de Chambre McGill, Symphonie Nouveau-Brunswick, le Festival Orgue et Couleurs, l’Orchestre du Saguenay, l’Ochestre de Drummondville, le Festival de Musique Baroque de Lamèque, la Chapelle historique du Bon-Pasteur et Montréal Baroque.

En parallèle à sa carrière de chanteur M. Bergeron est devenu un photographe très en demande. Il travaille régulièrement pour l'Opéra de Montréal, l'Orchestre Symphonique de Montréal, La Presse, The Gazette. Il a également photographié de nombreuses personnalités du monde musical canadien.

Jean-Sébastien Turgeon, ténor
Rôle de Peppe

Le ténor Jean-Sébastien Turgeon est originaire de Jonquière. Il entreprend en 2007 ses premières études sérieuses en musique au Collège d’Alma où il a acquis dans la classe de madame Luce Gaudreault la conviction qu’il avait le talent nécessaire pour aspirer à une carrière lyrique prometteuse.

Après avoir obtenu un contrat professionnel avec la Société d’Art Lyrique du Royaume (SALR) pour chanter le rôle de Frick dans La vie parisienne d'Offenbach et se sentant limité par les programmes d’études qui s’avèrent démotivants et trop lents pour ses capacités dans les institutions supérieures, il décide à l’automne 2009 de poursuivre sa formation en privé. C’est à L’Atelier de Musique de Jonquière (L’AMJ), une institution privée très dynamique, qu’il décide de pousser plus loin sa technique vocale auprès du titulaire de la classe de chant lyrique, le baryton Alexandre Malenfant.

Pouvant évoluer à son rythme depuis ce changement dans son cursus scolaire, le jeune ténor obtient plusieurs expériences qui enrichiront son curriculum vitae. Dès la session hiver 2010, l’Atelier d’Opéra de son école lui permettait de monter et chanter sur scène son premier rôle complet dans l’opéra Lakmé de Delibes. Il remporte aussi la troisième place aux finales nationales du Concours de musique du Canada en Alberta. Il obtient le trophée au gala reconnaissance de l'arrondissement de Jonquière (Saguenay) pour son implication au niveau nationale pour l'art et la culture.  Le conseil municipal de Ville Saguenay lui offre aussi une bourse de distinction. Il obtient aussi un poste pour enseigner le chant auprès des jeunes à L’AMJ.

Il chante en 2011, toujours à l’Atelier d’Opéra de L’AMJ, le rôle de Turiddu  dans Cavalleria Rusticana de Mascagni. Dans le cadre de l’Atelier de chant religieux il chante le ténor solo dans la Magnificat de Bach. Il est invité aussi à performer lors de plusieurs événements artistiques locaux. Ses progrès lui permettent d’obtenir la bourse Rio Tinto Alcan remise à un jeune artiste s'étant démarqué par une progression digne de mention.

En février 2012 le ténor chante le rôle de Domino dans les Brigands d'Offenbach pour la SALR. Dans le cadre de l’Atelier de chant religieux et de l’Atelier d’Opéra de l’AMJ, il chante également le rôle principal dans L'enfant prodigue de Debussy en mai 2012 puis les 28 et 29 avril, celui d’Elvino dans La Sonnambula de Bellini. Il a récemment gagné un premier prix d’interprétation dans la classe interlude au festival de musique du royaume.


Collaborateurs

François Racine
Metteur en scène

Après des études en théâtre, son intérêt pour l’opéra se concrétise dans un stage de mise en scène au
Canadian Opera Company à Toronto. Il travaille pour cette compagnie à titre d’assistant metteur en scène sur une vingtaine d’opéras, et c’est dans ce contexte qu’il est associé au travail de Robert Lepage lors de ses
premières mises en scène à l’opéra, pour les productions Le Château de Barbe-Bleue de Bartok et
Erwartung de Schoenberg. Par la suite, on lui confie les reprises de ces productions aux festivals d’Édimbourg, de Melbourne et de Hong Kong. Il dirige les reprises à Montréal, Québec, Seattle, Cincinnati, Toronto, Vancouver et Edmonton.
Entre-temps, François Racine signe des mises en scènes d’opéra à Québec, Toronto, Vancouver, Victoria, Edmonton, Halifax, Montréal, Los Angeles, Hong Kong et Cincinnati. Récemment il a dirigé des productions en Suisse - Didon et Énée, à l’Opéra de Montréal Rigoletto et à l’Opéra de Québec - La Chauve-Souris et Eugène Onéguine.
C’est dans le contexte de l’art lyrique qu’il a collaboré à maintes reprises avec Kent Nagano et l’Orchestre Symphonique de Montréal, afin de mettre en scène des versions concerts du répertoire de l’opéra - Tannhäuser, Norma, La Sonnambula, Saint-François d’Assise, Das Rheingold ainsi qu’avec Yannick Nézet-Séguin et l’Orchestre Métropolitain pour la présentation de La clemenza di Tito .
Au fil des ans il dirige des productions pour le Studio d’opéra de l’Université McGill - où il signe la mise en scène de Louis Riel, récipiendaire du prix Opus Meilleure production de l’année 2005, ainsi que pour l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal, les Jeunesses Musicales du Canada, le Conservatoire de Musique de Montréal et l’Université de Montréal - Pelléas et Mélisande, mars 2012.
Toujours porté pour sa passion du théâtre, de la musique, du drame et de la comédie, François Racine a mis en scène des comédies musicales, du théâtre d’été ainsi que des pièces pour les enfants. À titre d’auteur dramatique, il a écrit plusieurs pièces destinées au jeune public et produites par les Jeunesses Musicales du Canada - dont Annabelle Canto, récipiendaire du prix Opus Jeune public 2005. C’est à titre d’auteur et de metteur en scène qu’il a conçu le Tribute to Robert Lepage, dans le cadre du festival World Leaders, présenté au Harbourfront Festival à Toronto, en octobre 2001.
En juillet 2009, François Racine a été nommé Artist of the Year pour la saison 2008/09 de l’opéra de Seattle.
Détenteur d’une maîtrise en théâtre, François Racine enseigne le jeu dramatique pour le Studio d’opéra de l’université McGill depuis 2008.

Dominic Boulianne
Directeur musicale et pianiste

Dominic Boulianne, pianiste natif du Saguenay-Lac-St-Jean, est diplômé du Conservatoire de Musique de Montréal. Il a travaillé comme répétiteur à l’Orchestre symphonique de Montréal avec Kent Nagano et
Michael Zaugg. Il a été invité comme pianiste accompagnateur au Festival da camera di Musica de Tocco da Casauria en Italie. Il a été le pianiste et directeur musical aux Jeunesses Musicales du Canada pour les productions de La Veuve Joyeuse de F. Lehar et Il Barbiere di Siviglia de G. Rossini.
Pianiste répétiteur pour la Société d’Art Lyrique du Royaume et pianiste pour la Société pour les Arts en Millieu de Santé (SAMS) avec la soprano Christina Tannous, il est également actif sur la scène de la comédie musicale québécoise. De 2007 à 2010, il a été le pianiste pour la production Les Misérables en compagnie de Gino Quilico et en 2010 pour Peter Pan à Québec.
Actuellement, il collabore avec Mme Denise Filiatrault pour la prochaine production de Singing in the Rain qui sera présentée en juin prochain à Montréal. Également comédien, il a joué dans Les Leçons de Maria Callas aux côtés de Louise Marleau, au Théâtre du Rideau Vert, mise en scène par Denise Filiatrault. Depuis cinq ans, il incarne le personnage d’Henri dans les spectacles des Jeunesses Musicales du Canada Annabelle Canto et Annabelle suit sa voix, présentés à l’échelle nationale.

Choeur- Concert gala


Catherine Dupont
Soprano

Diane Ménard
Soprano

Marie-Claude Vezeau
Soprano

Charlotte Léger-Ponce
Soprano

Carole Tremblay
Soprano

Patricia Eid
Soprano

Fabienne Labouly
Soprano

Marlène Boyle
Alto

Suzanne Leclair
Alto

Caroline Désy
Alto

Catherine Jacques
Alto

Philippe Lavigueur
Ténor

Ronald Ouellette
Baryton

Ernesto E. Figueroa C.
Basse

Jean-Francois Fortier
Basse

Choeur - Pagliacci

Choeur des enfants de l'école Stanislas (photo à venir)

Choeur de d'Opéra Immédiat


Patricia Eid
Soprano 1

Charlotte Léger-Ponce
Soprano 1

Carole Tremblay
Soprano 1

Caroline Désy
Soprano 2

Fabienne Labouly
Soprano 2

Diane Ménard
Soprano 2

Valérie Gascon
Soprano 2

Monique Orvoine
Soprano 2

Alice Ventrella
Soprano 2
 

Marlène Boyle
Alto

Suzanne Leclair
Alto

Isabelle Perrault
Alto 1

Françoise Marchand
Alto 1

Catherine Berruyer
Alto 2

Sébastien Nirhou
Basse

Gabriel Shapiro
Basse

Ronald Ouellette
Basse

Jean-Francois Fortier
Basse

Ernesto E. Figueroa C.
Basse